Kinshasa: des heurts entre manifestants et policiers à Debonhomme

Par David Aigle

Quelques partisans de la coalition d’opposition Lamuka viennent d’être dispersés à coup de gaz lacrymogènes par la police au niveau de Debonhomme, dans la commune de Matete.

« La marche se passait normalement et aisément sans aucun dégât à déplorer, subitement une jeep de la police vint à nous rejoindre, au début nous n’étions pas paniqués pensant qu’elle était là juste pour faire pression, malheureusement les policiers se sont mis à tirer à gaz sur nous, mais nous sommes là », a déclaré à 24H.CD, Divine Lala, chargée de mobilisation de l’Ecidé dans le district de Mont – Amba (Kinshasa).

Rappelons qu’à l’instar de l’UDPS le 9 juillet dernier, les leaders de Lamuka ont également appelé ce jour aux manifestations pour protester contre la désignation de Ronsard MALONDA en remplacement de Corneille Nangaa à la Ceni. Une marche interdite par les autorités qui évoquent l’état d’urgence décrété depuis le 23 mars 2020 par le chef de l’État.

Lire aussi

Partager

Articles récents