Religion :  » Les pasteurs Baruti et Mukuna sont égarés, ce sont des épaves… » ( Pasteur Pierre Kas)

Par ATIBU BIN ATIBU Gédéon

Le chef spirituel de l’église Primitive en République Démocratique du Congo ne cesse d’alerter sur ce qu’il qualifie des  » déviations d’appels  » dont sont victimes ses pairs.

Brisant la langue de bois, le Pasteur Pierre Kas soutient, en effet, sans ambages la polygamie et le divorce au sein de l’église Corps du Christ. Ce sujet qui semble sensiblement diviser l’église est pourtant évoqué avec délicatesse par ce chef spirituel qui affirme avoir seul compris la vision du prophète Branham ainsi que la parole de Dieu lorsqu’il s’était révèle à lui en 1981.

À en l’en croire l’Eglise Primitive impose aux parents membres de l’église de donner leurs enfants-filles au pasteur, quand il sollicite la main d’une de leurs filles. Cette dernière ne doit pas non plus refuser la main tendue de l’homme de Dieu, au risque d’être maudite toute sa vie.

Le pasteur Pierre Kas soutient, dans ses prédications, que la dot est un symbole. Ainsi, la famille du marié donne à celle de la mariée 100$, si elle est vierge, sinon 50$ pour une mariée non-vierge. Au cours de la cérémonie du mariage, un verre mis dans un foulard ou un mouchoir doit être brisé.

Une façon pour l’Eglise Primitive de célébrer à sa manière le mariage, surtout quand l’homme se marie pour l’énième fois. Ce rite ressemble à l’acte accompli dans les mariages juifs, au cours desquels les époux brisent un verre, censé rappeler la destruction du temple de Jérusalem.

S’appuyant sur la Bible, ce chef spirituel relève que Dieu, lui-même est polygame, tout comme son fils Jésus, qui a eu aussi plusieurs femmes. Il soutient encore que la Bible, livre sacré des Chrétiens, a été écrite de la Genèse à l’Apocalypse par des polygames.

Et de poursuivre pour dire que la polygamie n’est nullement un pêché. « Ce sont ceux qui prêchent contre la polygamie qui sont voués à la perdition », a-t-il toujours conclu en ce qui concerne cette prédication sur le mariage à 24H.CD

Un message qui divise !

Le Pasteur Pierre Kasambakana appelé affectueusement Pierre Kas par ses nombreux fidèles à la conscience tranquille de réaliser que son message est incompris , de surcroît combattu. »

« Les divisions ont commencé depuis qu’il y a eu les premiers êtres humains sur terre, c’est l’enseignement qui divise, la bible, elle se révèle, Dieu la relève à qui il veut. Et quand vous rejettez celui que Dieu a envoyé, vous rejettez Dieu. Il faut qu’il ait des divisions parmi vous, maintenant lorsque l’attestation de la vérité viendra, on saura qui était dans le vrai , qui était dans le faux. La bible recommande cela en accord avec ( 1 Corrithiens chapitre 10 ou chapitre 6 :14)
Ne vous mettez pas ensemble… avec des infidèles rappelle-t-il.

 » Vous êtes dans une Assemblée où vous avez certains prédicateurs qui ne croient pas à ce qu’il faut croire et qui n’arriveront jamais à prêcher ce qu’il faut prêcher, mais qui combattent; comment on ne doit pas marcher ensemble ? » S’interroge Pierre Kas

Il poursuit en disant que Jésus lui-même a dit dans Matthieu : « je ne suis pas venu apporter la paix mais la division »

L’esprit d’égarement !

Le chef spirituel de l’église primitive tacle ses pairs et les considére de déjà égarés.

 » On s’égare lorsqu’on commence à contester. Quand vous mettez en doute comme Mukuna , Baruti; tous ont mis en doute, il faut les considérer comme déjà égarés , vous n’avez qu’à les écouter parler aujourd’hui pour vous en rendre compte , ils sont bel et bien égarés, ce sont des épaves, bien sûr ils continuent à prêcher par habitude ,mais ils ne prêchent plus le message.

Le Pasteur Kas qui croit au message du Prophète Branham est marié à 9 femmes , il en était resté avec 8 après être divorcé d’avec l’une de ses femmes pour avoir manqué du respect avant de lui pardonner.

Il nous précise par ailleurs que le manque de respect est l’un des motifs valables pour se séparer d’avec une femme car Abraham a répudié Agar parce qu’elle a manqué du respect à Sarah et le roi Asurus a pris la reine Esther en lieu et place de Vatshi pour s’être mal comportée.

Lire aussi

Partager

Articles récents