Coopération: des sénateurs américains appellent aux sanctions des trois dirigeants de CENI

Par Gilbert Ngonga

Dans une lettre datée du lundi 17 Août 2020, dont une copie est parvenue à 24h.CD  des sénateurs américains appellent aux sanctions des trois dirigeants de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) pour corruption et détournement des fonds alloués aux élections de 2018 en RDC.

Cet appel s’inscrit selon eux à combattre notamment la corruption afin de réussir les prochaines élections prévues en 2023.

“Les élections et la prise de décision concernant les élections locales attendues depuis longtemps doivent commencer sérieusement si nous devons éviter les nombreux retards et les graves lacunes du processus 2015-2018, dont beaucoup résultaient d’une corruption généralisée dans l’administration électorale. Trois membres de la direction de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), y compris le président Corneille Nangaa a été sanctionné par l’OFAC l’année dernière pour son rôle dans obstruction aux processus électoraux démocratiques, y compris détournement de fonds de la CENI opérationnelle fonds et fraude dans les processus de passation de marchés pour enrichissement personnel et pour en bénéficier campagnes de candidats soutenus par Kabila.”, peut-on lire dans leur correspondance.

Pour rappel après les scrutins électoraux de 2018, des voix s’est levées tant sur le plan national qu’international pour dénoncer la prétendue corruption des certains responsables de la Commission Électorale Nationale Indépendante.

Lire aussi

Partager

Articles récents