Éducation : Abbé Nshole envisage des permutations des enseignants catholiques d’autres écoles vers des écoles conventionnées catholiques

Par Gilbert Ngonga

Les vagues provoquées par les dernières déclarations du Cardinal Fridolin Ambongo continuent de provoquer des remous dans l’opinion congolaise.

La dernière réaction et non la moindre était celle du Vice-ministre à l’Enseignement Primaire et Secondaire Didier Bidimbu le lundi 12 Octobre 2020, qui a tenu à circonscrire le cadre dans lequel évoluent les écoles conventionnées catholiques.

La polémique s’intensifiait sous le silence du Clergé Catholique. Ce mercredi 14 octobre, le secrétaire générale de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo( CENCO) Abbé Nshole est sorti de son licence.

Il propose de réfléchir avec le gouvernement pour envisager des permutations des enseignants catholiques d’autres écoles vers des écoles conventionnées catholiques.

« C’est vrai que les écoles conventionnées n’appartiennent pas à l’Eglise catholique. Les enseignants sont d’abord des agents de l’Etat. Il n’est pas question de les renvoyer à la maison. Il y a lieu de dialoguer avec le gouvernement pour des permutations », a suggéré l’Abbé Nshole.

Notez que le consensus est loin d’être trouvé entre l’église Catholique et le Gouvernement congolais à ce sujet. Les cours ont même repris dans toutes les écoles, sans gain de cause.

Lire aussi

Partager

Articles récents