Kongo – Central: harcelée, la société Egal ferme sa filière agricole, un coup dur pour les employés

Par Matondo Mbaya

C’est une triste fin d’année pour les nombreux employés de la société Egal. La compagnie spécialisée dans l’agroalimentaire et la logistique annonce la fermeture de sa filière agricole dans la province du Kongo – Central.

Selon la direction générale d’Égalité SA, la décision touche la filière de production d’huile de palme, de riz et de viandes de bœuf.

« Cette fermeture fait suite aux nombreux blocages et difficultés que connaissent d’autres activités d’Égal notamment , pêche et importation pourtant principales pourvoyeuses du financement du projet agricole”, indique la direction générale de la société dans un communiqué.

Par ailleurs , Égal SARL remercie vivement son personnel et sa clientèle pour la confiance et précise que son retour sur investissement n’est envisageable qu’à partir de la 5ième année d’exploitation.

Présentée comme une société appartenant à la famille Kabila, Egal a connu plusieurs ennuis cette année avec le nouveau pouvoir. D’ailleurs, près de 3.000 tonnes de chinchards importés par l’entreprise sont bloqués sans raison valable au port de Matadi depuis plusieurs semaines. Une situation qui occasionne la rareté sur le marché de ces poissons très prisés par les congolais.

La fermeture de cette filière dans le Kongo Central n’est pas sans conséquences directes. Dès janvier, plusieurs centaines d’employés seront envoyés en congé technique. La hiérarchie de la société menace même de fermer dautres succursales si la situation ne change pas.

Dans un contexte où l’économie congolaise est tenue par les expatriés, les autorités ont l’obligation patriotique de protéger les rares investisseurs nationaux au lieu de les harceler.

Lire aussi

Partager

Articles récents