Présidence de la FEC: Le TGI de Kinshasa/Gombe suspend l’élection de Kasembo

Par Gilbert Ngonga

Le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe a suspendu l’élection de Dieudonné Kasembo élu dernièrement président de la Fédération des entreprises du Congo (FCC).

Décision prise par la justice ce jeudi 31 décembre, après avoir examiné le dossier opposant Albert Yuma Mulimbi à Dieudonné Kasembo qui se disputent la présidence de cette fédération.

Le Tribunal de Grande Instance s’est aussi prononcé sur la préservation de l’élection de Yuma; injonction faite à Kasembo de communiquer à Yuma les documents se rapportant à la séance du 23 décembre 2020 (notamment PV, Liste et état du quorum). Yuma légalement PCA de la FEC.

Le Conseil d’État avait annulé le précédent scrutin qui avait vu la réélection d’Albert Yuma.

C’est alors que Dieudonné Kasembo Nyembo a été élu le mercredi 23 décembre 2020 comme président du conseil d’administration de la fédération des entreprises du Congo (FEC).

Il a été voté par 14 administrateurs qui ont pris par à cette élection alors que la FEC compte au total 130 administrateurs.

Ce dernier avait contesté la réélection d’Albert Yuma. Le scrutin qui avait conduit Dieudonné Kasembo à la tête de la FEC s’était déroulé dans un contexte particulier tous les bureaux de la FEC étant fermés.

Lire aussi

Partager

Articles récents