Crimes contre l’humanité : un seigneur de guerre condamné à 20 ans de prison par le Tribunal Militaire de Garnison de Bukavu

Par Gédéon ATIBU

Le Tribunal Militaire de Garnison de Bukavu a rendu son verdict dans le procès de Mukambilwa Le Pouce auteurs de plusieurs exactions dans cette partie du pays.

Après délibération, le Tribunal Militaire a réservé le sort de 20 ans à Mukambilwa Le Pouce pour crime contre l’humanité commis en 2012 à Bulungu, Migamba et Nyamingilingili au Sud-Kivu.

Mukambilwa Le Pouce été reconnu coupable de meurtre, viol, esclavage sexuel, torture, emprisonnement, disparitions forcées et autres actes inhumains constitutifs de crimes contre l’humanité commis en 2012 à Bulungu, Migamba et Nyamingilingili au Sud-Kivu. Il a été également condamné à payer des dommages-intérêts à 136 victimes.

Plus de 170 victimes se sont vues octroyer des réparations, et le tribunal a également ordonné des mesures de réinstallation des victimes. Son procès s’est tenu en audience foraine à Kitutu, territoire de Mwenga.

Cette condamnation a été saluée à juste valeur par le Ministre des Droits humains André Lite et par Human Rights qui estiment André Lite que cette sentence de justice devrait servir à la fois de leçon à d’autres « meurtriers ».

Lire aussi

Partager

Articles récents