Décès de l’ambassadeur italien : « une journée sombre et triste « , selon Rome

Par Olito MUKINZI

Après le drame qui a coûté la vie au diplômate européen, Luca Attanasio ainsi que deux de ces compagnons à bord d’un convoi du PAM attaqué ce lundi 22 février 2020, en territoire de Nyiragongo (Nord-Kivu), les réactions fusent de partout. La dernière est date est celle de ministre des affaires étrangères de l’Italie, Luigi Si Maio, qui considère l’assassinat de l’ambassadeur Italien en poste en RDC d’un grand désarroi.

« Aujourd’hui est une journée sombre et triste pour notre pays. Nous avons appris avec un grand désarroi et une immense douleur la mort de notre ambassadeur en République démocratique du Congo, Luca Attanasio, et d’un militaire de l’arme des gendarmes, Vittorio Lacovacci « , a-t-il déclaré.

Et d’ajouter  » Deux serviteurs de l’État qui nous ont été arrachés avec violence dans l’accomplissement de leur devoir. Les circonstances de cette attaque brutale ne sont pas encore connues et aucun effort ne sera épargné pour éclairer ce qui s’est passé. Je vais rendre compte dès que possible au Parlement pour clarifier ce qui s’est passé. Aujourd’hui, l’État pleure la perte de deux de ses exemplaires enfants et se joint à leurs familles, amis et collègues ».

Luca Attanasio était à bord du convoi qui a été attaqué tôt le matin dans le territoire de Nyiragongo. Il a succombé à ses blessures après avoir été acheminé à l’hôpital de la MONUSCO.

Pour rappel Luca Attanasio, âgé de 43 ans, était ambassadeur en RDC depuis octobre 2019, après être arrivé dans le pays deux ans plus tôt en tant que chef de mission,Il était entré dans la carrière diplomatique fin 2003.

Lire aussi

Partager

Articles récents