Affaire Rossy Mukendi : le tribunal militaire de Garnison de Kinshasa Matete ordonne la réouverture du procès

Par Olito MUKINZI

Me Arsène Tshimanga Petit frère de Rossy Tshimanga a au cours d’un point de presse tenu ce mardi 23 Février 2021 annoncé la réouverture du procès du meurtre de l’ancien activitiste pro-democratie Rossy Mukendi ce mercredi 24 Février de l’année en cours  au Tribunal militaire de Garnison de Kinshasa/Matete.

Me Arsène Tshimanga saisit cette occasion à appeler tous les défenseurs des droits humains et tous les congolais à demeurer éveillés et assister à ce procès jusqu’à ce que la justice soit faite.

 » Nous n’attendons pas le mois de février pour dénoncer. Nous faisons ce que nous pouvons mais c’est à l’administration de la justice de nous répondre. Elle a estimé de répondre deux jours avant la date où nous commémorons son assassinat. On ne peut que saisir cette opportunité pour réclamer que justice comme l’avons toujours souhaité », a-t-il déclaré Me Arsène Tshimanga.

Cependant, le représentant de la Famille du défunt appelle le magistrat instructeur et les juges de pouvoir se baser sur des textes lois pour aboutir à une vraie justice.

Pour rappel l’activiste Rossy Mukendi Tshimanga a été tué au cours d’une marche initiée par la Comité Laïc du Congo (CLC) tenue le 25 février 2018 au cours de laquelle les manifestants exigeaient la tenue des élections ainsi la démission de l’ancien chef de l’État Joseph Kabila Kabange.

Lire aussi

Partager

Articles récents