Kankonde « suspend » son Directeur de cabinet adjoint pour une lourde faute administrative

Par Ivan Honoré

Le Directeur de Cabinet Adjoint du Ministère de l’intérieur, sécurité et Affaires coutumières, Astride Balakali Mululunganya venait d’être suspendu de ses fonctions.

La nouvelle est contenue dans un communiqué officiel du Vice Ministre de l’intérieur faisant fonction du VPM Kankonde en mission officielle.

Il lui est reproché d’avoir signé sans mandat, ni qualité un communiqué officiel lundi dernier sur certains médias nationaux et internationaux au nom de Gilbert Kankonde, engageant le Ministère et le gouvernement congolais à la suite de l’assassinat de l’ambassadeur de la République d’Italie et compagnons dans la province du Nord-Kivu.

Cette suspension est d’après le Vice Ministre de l’intérieur, conforme aux dispositions de l’article 31 de l’ordonnance n°20/016 du 27 mars 2020 portant organisation et fonctionnement, modalités de collaboration entre le Président de la République et le Gouvernement ainsi que entre les membres du gouvernement.

Celle-ci est prise aussi conformément au décret du 2 avril 2020 portant organisation et fonctionnement des cabinets ministériels, spécialement en ses articles 22 et 25 ainsi que l’article 30 du Décret loi n°017/2002 du 3 octobre 2002 portant code de bonne conduite de l’agent public de l’Etat.

Lire aussi

Partager

Articles récents