Kongo – Central : Qui bloque le projet de 2.500 parcelles achetées par Olive Lembe en faveur des sinistrés de Boma?

Ce fût un vaste projet, porteur d’espoir pour des familles ravagées par diverses catastrophes naturelles à Boma, la deuxième ville du Kongo – Central entre 2015 et 2016.

Les images atroces de ce déluge humanitaire avaient attiré l’attention maternelle de Marie Olive Lembe Kabila, alors Première dame de la République. Femme de cœur, l’épouse de Joseph Kabila avait vite lancé une campagne de collecte de fonds qui a permis à son Asbl Initiative Plus de réunir en urgence des kits nécessaires pour porter secours aux victimes.

En campagne humanitaire dans la région, Olive Lembe avait redonné du sourire aux victimes en leur offrant des vivres et non vivres.

S’inscrivant dans la logique d’une solution durable, Maman Wa Roho avait alors acheté une vaste concession pour reloger les 2. 500 ménages frappés par ces inondations meurtrières.

Ce site acheté en bonne et due forme a coûté, document à l’appui, un demi million de dollars à l’Asbl Initiatives Plus qui prévoyait d’y ériger des maisons en faveur de ces familles. Mais c’était sans compter avec la mauvaise foi des autorités locales.

Depuis, l’acquéreur est toujours en attente des documents administratifs, préalable incontournable avant tout début des travaux. Plusieurs correspondances ont été adressées aux autorités locales pour libérer ce projet sans succès alors que les victimes moisissent toujours.

Qui bloque concrètement ce projet et pour quelles raisons, à Boma, la question est sur toutes les lèvres alors que les autorités pointées du doigt accusateur brillent par un silence coupable.

« Comment pouvons – nous être cyniques jusqu’à ce point « , s’interroge un activiste local des droits de l’homme qui ne s’explique pas la lenteur administrative qui entoure ce projet pourtant salutaire.

Mais Olive Lembe qui ne perd pas espoir tient à la matérialisation de ce projet salvateur. De passage à Boma pour les obsèques de son oncle paternel, la Présidente de l’Asbl Initiatives Plus a visité le site en compagnie des experts et quelques bénéficiaires. A l’occasion, la première dame rurale a réitéré son intention d’aller jusqu’au bout en offrant aux victimes des logements décents. Dans un futur proche, des travaux de construction seront amorcés sur le site précise une source dans l’entourage de l’ex – first lady.

Lire aussi

Partager

Articles récents