Responsabilité de la RDC dans l’assassinat de l’ambassadeur Italien : les soupçons dissipés

Par 24H.CD

La thèse de la négligence des Nations Unis s’installe de plus en plus.

Le Parquet de Rome a déjà ouvert une enquête au sujet du triple assassinat du diplômate Italien et de ses deux compagnons de route.

À l’occasion des funérailles nationales organisées ce jeudi 25 février à la mémoire de Luca Attanasio, le Ministre italien des Affaires Étrangères , Luigi Di Maio pense que la responsabilité du drame incombe entièrement aux Nations unies et au PAM , organisateurs de ce voyage dans le Nord-Kivu.

 » Nous attendons de l’agence des Nations Unis , il s’agit du Programme Alimentaire Mondial (PAM) , dont le siège social est établi à Rome , un rapport approfondi sur tout élément utile au programme de la visite et aux mesures de sécurité adoptées pour protéger la délégation », a-t-il souligner.

Une équipe d’enquêteurs appartenant à un corps spécial de carabiniers est arrivé à Goma lundi dernier , à bord du gros porteur de l’armée italienne chargé de ramener les dépouilles à Rome. D’autres équipes d’enquêteurs pourraient se joindre dans les prochains jours à celle d’avant garde.

Le décor de l’heure indique les soupçons qui pensaient sur le gouvernement congolais quant à sa responsabilité dans ce qui est arrivé à Kibumba à 15 mètres de Goma sont en train d’être dissipés.

Lire aussi

Partager

Articles récents