Culture : l’une des plus belles voix de la musique congolaise s’est éteinte !

Par 24H.CD

De son vrai nom Joseph Kiambukuta Londa dit Josky a tiré sa révérence ce dimanche 07 mars de suite d’une longue maladie.

Josky Kiambukuta certain réalise ses débuts en musique en 1969 quand il intègre l’orchestre African Fiesta Sukisa de Dr Nico et s’y signalera par sa voix puissante dans plusieurs tubes dont : « Échantillon ya pamba », « Sady naboyi masumu », « Kamukanzi ko », « Bolingo ya sens unique », « Bolingo ezali po na kisi te »…, et « Ntumba » de Lessa Lassan avec qui il formait un duo de choc.

En 1971, Josky fait partie des ténors de l’orchestre Continental avec Kankonde dit Serpent, Blaise Pascal Wuta Mayi, Tino Mwinka, Bopol Mansiamina, Taddy Tamar, Kaba et tant d’autres. Si sa voix particulière se fait découvrir à travers les œuvres de ses collègues à l’instar de « Nakobondela », « Ya Véro »…, mais sa propre composition Bo kokamua fait mouche et finit par mettre en lumière ses talents d’auteur compositeur. C’est à la suite de cette révélation que Franco va l’incorporer dans l’OK Jazz en 1972. Sa carrière va s’imposer dès lors. Qui n’a pas aimé les chefs d’œuvre « Moumoune », « Chandra », « Na Mabele », « Nganda Suka Mboka », « Baby », « Chez Mère Kusala », « Bon marché » et tant d’autres.

Josky Kiambukuta s’est éteint à l’âge de 72 ans. Il représente l’une des grandes voix de la scène musicale congolaise.

Lire aussi

Partager

Articles récents