Urgent : la Chambre d’Appel de la CPI confirme la condamnation de Ntaganda à 30 ans de prison

Par Céleste Adéon

Le verdict est tombé. La Cour pénale internationale (CPI) avait condamné l’ancien chef de guerre congolais Bosco Ntaganda surnommé Terminator à 30 ans de prison.

La Chambre d’appel de la Cour Pénale Internationale ( CPI) siégeant, ce mardi 30 mars vient à son tour confirmer, à la majorité, la décision de la Chambre de première instance VI du 8 juillet 2019, déclarant Bosco Ntaganda coupable de 18 chefs de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.

Il avait été condamné en juillet pour 13 chefs d’accusation incluant viol, esclavage sexuel et massacres sur des civils dans l’est de la RDC.

Bosco Ntaganda s’était rendu à la CPI en 2013 via l’Ambassade des USA à Kigali, la capitale rwandaise.

Il était jugé pour des exactions commises en 2002 et 2003 en Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC).

Lire aussi

Partager

Articles récents