Répartition du 2ème semestre 2020: SOCODA paie les créateurs, veuves et les orphelins des artistes

La Société congolaise des droits d’auteur et des droits voisins « SOCODA » procède depuis le début de cette semaine au paiement des droits d’auteur des artistes congolais, toute discipline confondue, en son siège à Kinshasa/Gombe.

Cette opération s’inscrit dans le cadre de la repartition du 2ème semestre de l’année 2020.

Plus de 200 créateurs congolais affiliés à la SOCODA ainsi que les veuves et orphelins des artistes bénéficient de cette opération qui permet aux ayants-droits de jouir des fruits de leurs œuvres de l’esprit.

Musiciens, comédiens, cinéastes, peintres, architectes, sculpteurs, danseurs, percussionnistes, designers, infographes, éditeurs, producteurs, plasticiens, écrivains.., tous en règle avec la Société sont concernés à cette répartition.

La particularité de cette répartition du 2ème semestre 2020 est aussi l’augmentation de l’enveloppe pour la majorité des ayants-droits.

«Nous avons pu augmenter l’enveloppe en termes de quotité. Notre souhait est d’amélioration de manière significative afin de permettre aux artistes de se retrouver encore davantage dans leur droit. L’idéal est que chaque créateur perçoive ce qu’il mérite par rapport à ses œuvres…», a précisé Agu Michel, DG de la SOCODA sur cette image..

Par ailleurs, les ayants-droits ont salué ce geste louable de la SOCODA qui maintient le cap de l’excellence malgré les difficultés et surtout la mauvaise campagne contre son Président du Conseil d’administration ad intérim, Jossart N’yoka Longo.

« J’ai le plaisir de bénéficier de son droit d’auteur pour la première fois depuis sa mort. Percevoir quelques choses en son nom est un acte de reconnaissance pour le bon travail réalisé par mon père entant que musicien dans ce pays », se réjouît Bob Moliba Lengi, fils aîné de Lengi Lenga Lengos, défunt chanteur de Zaiko Langa Langa.

Parmi les bénéficiaires, la veuve du chanteur DJO Poster MUMBATA qui a salué cette enieme geste de la SOCODA.

 » Ça me fait toujours du bien lorsque les dirigeant de la SOCODA nous convie á chaque toucher ces droits d’auteur qui reviennent à nos defunts époux. Etant que ayant -droit, je pense que cette enveloppe nous va aider á subvenir á nos besoins pendant toute cette période de crise économique que nous traversons. Je souhaite que le comité de gestion, continue dans cet élan. Merci en tout cas. « , a soutenu la veuve Djo Poster.

Landry Ndongani

Lire aussi

Partager

Articles récents