Finances : L’ACAJ apporte son soutien à l’IGF

Par 24H.CD

L’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice ( ACAJ) dénonce les allégations publiées sur les réseaux sociaux et attribuées à l’IGF et Jules Alingete.

Cette structure constate que les auteurs de ces fausses allégations se sont attaqués gratuitement aux responsables de l’État dont l’Inspecteur Général des Finances, Chef de Service, à cause de son engagement dans la lutte contre la corruption et le détournement des deniers publics.

Cette ONG des droits de l’homme condamne l’emploi abusif de son nom pour crédibiliser ledit article ainsi que ses allégations attentatoires à la vie privée, à l’honneur et à la dignité de citoyen.

Elle rappelle que tout citoyen a le devoir de ne pas porter gratuitement atteinte à la vie privée, à l’honneur et à la dignité des autres citoyens.

Cette organisation Non Gouvernementale et apolitique, créée le 12 septembre 2011, condamne aussi l’utilisation des médias sociaux, par certaines personnes, pour tromper le public ou commettre des crimes.

Par ailleurs, cette organisation qui milite pour l‘indépendance du pouvoir judiciaire, l‘émergence de l‘Etat de Droit et la consolidation de la démocratie appelle vivement le Gouvernement à engager en urgence un débat public sur les options fondamentales de la loi devant réprimer des auteurs et complices de la cybercriminalité. Elle demande au Gouvernement de faire de la lutte contre la cybercriminalité lľ’une de ses priorités en vue de construire un État de droit qui protège ses citoyens contre les atteintes à leur vie privée, honneur et dignité.

Lire aussi

Partager

Articles récents