Guerre de leadership au sein de la communauté Nande : le trio Paluku- Nyamwisi- Kahindo au cœur d’une «campagne de diabolisation»

Par Gédéon ATIBU

Les attaques systématiques du trio Butondo- Musemo- Yotama contre le trio Paluku- Nyamwisi- Kahindo au grand étonnement du monde entier ont pour motivations purement politiques.

D’après Kombi Mutanava Josias qui est Chef coutumier de la la communauté Nande en veut pour preuve, le discours de dénigrement et de diabolisation contre Mbusa Nyamwisi, Filia Kahindo Tshipasa et Julien Paluku qu’auraient développé ces  » simples populistes qui n’inspirent pas confiance »

« Nous tenons à informer la plus haute autorité du pays qu’un trio est en train de se prévaloir représenter toute la communauté Nande. Ces trois jeunes députés Nzangi Butondo, Musemo Daniel et Tembos Yotama ne sont ni de loin ni de près dans le cercle de décision de la communauté», ajoute Kombi Mutanava Josias.

Il invite ainsi le Chef de l’État , Félix Tshisekedi à ne pas «céder aux balivernes de ces jeunes députés en quête de positionnement».

Notre source dit conclusion qu’il est temps de barre la route à cette bande d’ennemis de la communauté.

La communauté Nande est l’un des plus importants groupes ethniques de l’est de la République démocratique du Congo. Elle est établie dans les territoires de Beni et de Lubero, dans la province du Nord-Kivu, ainsi que le long de la frontière en Ouganda, où ils sont appelés « Konjo ». Les Nande sont un groupe particulièrement soudé et organisé, aussi bien du point de vue économique que social mais le positionnement risque de le diviser.

Lire aussi

Partager

Articles récents