Tueries au Nord-Kivu et en Ituri : l’Assemblée nationale au point de créer une commission d’enquête spéciale

Par Gilbert Ngonga

La Conférence des présidents de l’Assemblée nationale a adopté ce mardi la proposition de la mise en place d’une commission d’enquête spéciale notamment sur les tueries récurrentes au Nord-Kivu et en Ituri.

Cette proposition du député nationale Gratien Iracan, sera soumise tout de même au débat au cours de la plénière prévue ce mercredi 7 avril pour approbation des élus nationaux.

« Nous allons aller au-delà de secret défense, parce que nous devons connaitre ce qui se passe réellement au sein de l’armée. Aucun député ne peut accepter qu’il y ait continuité des massacres dans l’Est du pays, parce qu’on couvre un ami ou un collègue », a déclaré le député nationale Gratien Iracan, auteur de cette proposition jugée salvatrice par plus d’une personne afin de restaurer la paix dans la partie Est de la RDC.

La commission d’enquête spéciale sur les tueries au Nord-Kivu et en Ituri aura, en vertu de l’article 48 du règlement intérieur de la chambre basse du Parlement, les pleins pouvoirs d’enquêter sur toutes les institutions du pays, y compris au sein de l’armée.

Notez qu’ à sa prise de fonction en 2019, le président Felix Tshisekedi avait promis stabiliser les régions en conflit à l’Est de la RDC. Quasiment trois ans après, la situation sécuritaire reste inchangée. Plusieurs personnes sont au quotidien tuées par les groupes armés notamment au Nord-Kivu et en Ituri.

Lire aussi

Partager

Articles récents