APK :  » Le bureau de l’Assemblée provinciale n’a pas marché sur le règlement intérieur » (Mise au point)

Par Sarah Bukasa

Le Vice Président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa l’honorable Francis Tshibalabala a éclairé l’opinion sur le malaise qui règne au sein de cette institution.

Le numéro 2 de l’Assemblée provinciale de Kinshasa a affirmé que le bureau n’a pas marché sur le règlement intérieur contrairement aux allégations des pétitionnaires.

En effet, il a évoqué l’article 28 alinéa 4 qui stipule que lorsque le président est mis en cause par une résolution de déchéance, c’est le vice-président qui convoque la plénière pour statuer sur ce cas.

Chose qui a été faite poursuit-il le 5 avril où l’Assemblée plénière qui est l’organe suprême a décidé à travers un vote de 33 députés rejettant la pétition contre Godé Mpoyi.

Et d’ajouter, « les pétitionnaires ont mal interprété l’article 28 du règlement intérieur car dans le cas d’espèce, lors de la plénière du 5 avril il n’y avait aucune résolution de déchéance à partir de la date du 30 mars au 5 avril contre les autres membres du bureau. Ils l’ont fait au cours de la session plénière alors que l’ordre du jour était déjà adopté, donc on ne pouvait pas faire marche arrière au risque de violer notre propre règlement intérieur ».

Évoquant la question des allégations de corruption, le Vice Président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa estime qu’il y a pas des preuves, donc il ne peut infirmer, ni confirmer ces allégations.

Par ailleurs, Francis Tshibalabala exhorte ces collègues députés pétitionnaires au respect de texte régissant leur institution.

Pour rappel, 33 députés provinciaux de la ville-province de Kinshasa, ont rejeté la pétition contre le Président de l’Assemblée provinciale Godé Mpoyi au cours d’un vote en plénière lundi dernier. Les 17 députés pétitionnaires, avaient quitté la salle avant même la fin du vote.

Lire aussi

Partager

Articles récents