Prétendue torture des femmes à la prison de Makala : la justice ouvre une enquête

Par Gilbert Ngonga

Le Ministre national des Droits Humains, André Lite Asebea, a effectué une descente, le mardi 6 avril 2021, à la Prison Centrale de Makala suite à une vidéo qui circule sur la toile montrant des femmes dénudées du pavillon 10 de cet établissement pénitentiaire.

Arrivé sur place, le ministre a annoncé l’ ouverture prochaine d’une enquête indépendante afin que les auteurs de ce crime subissent la rigueur de la loi.

Selon ces images où l’on voient des femmes nues torturées entrain de pleurer, il s’agirait des femmes maltraitées au pavillon 9 par la Gouvernante du nom de « Floride ».

Cette dernière obligerait aux femmes qui arrivent à la prison centrale de Makala de payer 100 dollars américains c’est-à-dire 70$ pour l’administration et 30$ pour la fameuse gouvernante, afin qu’elles soient logées.

Celles qui n’ont pas les moyens de le faire subissent la rigueur de la gouvernante précitée.

Lire aussi

Partager

Articles récents