Insécurité à l’Est : Exaspérée, la Lucha exige le départ de la Monusco

Par Gilbert Ngonga

Les manifestations des grandes envergures organisées par les mouvements citoyens dont la lutte pour le changement (Lucha) sont en cours à Beni, Butembo et Kasindi, dans la province du Nord-Kivu, pour dénoncer l’impuissance des casques bleus face à la montée de l’insécurité à l’Est de la RDC.

Exaspérés, les jeunes de la Lucha exigent le départ de la Mission de l’organisation des Nations unies (Monusco).

« La Monusco a failli à son mandat de la protection des civils. Nous l’invitons à partir si elle est incapable d’accomplir son mandat », lachent-ils dans la foulée.

 » Nous continuons à dénoncer l’affairisme au sein de l’armée car nous croyons que seules la défense de l’intégrité territoriale et la protection des civils doivent être les priorités », peut-on également lire dans leur déclaration.

Selon ce mouvement citoyen, l’un de leurs militants au nom de Shabani a été touché par une balle tirée par un militaire des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), qui suit déjà les soins appropriés.

Notez que le fossé entre la Monusco, incapable d’endiguer les tueries de civils perpétrés depuis plus de 15 ans par de mystérieux groupes armés et la population ne cesse de se creuser.

Lire aussi

Partager

Articles récents