Mégestion de l’Hôtel de Ville de Kinshasa : Une commission d’enquête sur la gouvernance de Gentiny Ngobila !

Par Gédéon ATIBU

La guerre est désormais totale à l’Hôtel de Ville de Kinshasa entre le Gouverneur Gentiny Ngobila et son adjoint Néron Mbungu.

Visé par une motion de défiance déposée depuis mardi 6 avril par les députés provinciaux pour des propos « dégradants » et « irrespectueux » à l’endroit du Gouverneur et à l’Assemblée provinciale , Néron Mbungu revient à la charge accusant son titulaire de mauvaise gestion de la ville de Kinshasa depuis l’investiture du Message par l’Assemblée provinciale jusqu’à présent.

Néron Mbungu relève de graves disfonctionnements sur la gouvernance de la ville qu’il vient de porter devant l’Assemblée provinciale. Il s’agit notamment de la non-tenue du conseil des ministres depuis plus d’une année, la non-application du principe d’ordonnancement de la ville , la signature des contrats avec les tiers sans au préalable une délibération en Conseil des ministres et j’en passe et des meilleurs.

Le rapport circonstancié de Néron Mbungu sur la gestion de la ville de Kinshasa par Gentiny Ngobila laisse froid au dos car celui-ci aurait conduit la gouvernance de la ville de Kinshasa à une paralysie systématique en concentrant le fonctionnement entre ses seules mains et celles de son cabinet.

Ainsi , le Vice-Gouverneur demande à l’Assemblée provinciale de Kinshasa de mettre sur pied une commission d’enquête sur la gestion de l’Exécutif Provincial.

Rien n’arrêtera plus le Gouverneur et son Vice résolument décidés de se donner tous les coups.

On prend notre mal en patience pour voir si ces différentes violations pourront être constatées et vérifiées par la commission d’enquête que l’Assemblée provinciale va instituer dans les prochains jours.

Lire aussi

Partager

Articles récents