Présidium de Lamuka : monstre à deux têtes ?

Par Gilbert Ngonga

Les fissures se créent au sein de la plateforme politique « Lamuka » après l’exclusion de Jean Pierre Bemba et Moïse katumbi par le présidium de cette coalition d’opposition genevoise.

D’un côté il y a Moïse Katumbi et Jean Pierre Bemba qui ont adhéré à l’union sacrée de la nation prônée par le chef de l’État, Félix Tshisekedi, et de l’autre côté, Martin Fayulu et Adolphe Muzito qui s’opposent à la manière d’agir de leurs collègues.

Cette crise qui mine Lamuka est de nouveau amplifiée par l’occupation de la Présidence tournante de cette principale plateforme de l’opposition politique en RDC.

Pour Christian Mwando, qui se réclame membre de la cellule politique de Lamuka, le samedi 10 avril prochain, Moïse katumbi va prendre officiellement la coordination de cette coalition.

À l’en croire, il n’y’a aucun document qui atteste que Lamuka est dans l’opposition politique.

Pour rappel, dans un communiqué publié dernièrement par le bureau politique de Lamuka , Eve Bazaiba Jacques Lunguana, Christian Mwando et Boris Mbuku Laka avaient après le virement de Bemba et Katumbi de Lamuka brandi le spectre à Martin Fayulu et Adolphe Muzitu.

« toute décision ou communiqué n’ayant pas obtenu la signature des quatre leaders n’engage pas le Présidium de LAMUKA », avaient-ils déclaré dans un communiqué signé par Eve BAZAIBA, Jacques LUNGUANA, Christian MWANDO et Boris MBUKU LAKA dont 24H.CD avait même obtenu une copie.

Ils avaient rappelé que : » Conformément à son communiqué du 10 Octobre 2020 et de la convention de LAMUKA, seuls les articles 3,5,6,7,8,11et 13 ont été révisés, portant essentiellement sur la durée du mandat du coordonnateur, la prise automatique de la fonction, l’adhésion des Partis et regroupements des membres fondateurs comme membres adhérents de LAMUKA ».

D’après cette cellule, l’autonomie des membres fondateurs ainsi que leurs Partis et regroupements n’a pas été respectée par Adolphe Muzitu, et Martin Fayulu.

Selon les pro Bemba et Katumbi, l’initiative prise par ces deux leaders d’adhérer à l’union sacrée qui a pour objectif de mettre fin à la dictature Kabiliste est conforme aux objectifs de LAMUKA .

Lire aussi

Partager

Articles récents