Rapatriement des reliques de Lumumba : l’un des fils du « héros national » s’oppose

Par Gilbert Ngonga

Dans une correspondance adressée au Roi Belge Philippe 1, l’un des fils de Patrick Emery Lumumba, s’oppose au rapatriement des reliques de son père prévu sauf la dernière catastrophe le 30 juin 2021, jour où la République Démocratique du Congo commémore son accession à la souveraineté nationale et internationale.

Guy Patrice Lumumba, puisqu’il s’agit de lui, estime que le rapatriement des reliques de son père est une récupération politique de kinshasa.

À en croire Guy Patrice Lumumba, le projet du rapatriement de Lumumba, est louable a tous égards, mais sa mise en œuvre s’avère avant tout politique pour plusieurs raisons. D’abord, énumère t’-il, elle voudrait exclure la dimension familiale, en raison d’absence de concertation réelle entre le Gouvernement congolais et l’ensemble des membres rapprochés de la famille de l’ancien Premier ministre, particulièrement tous ses enfants, de manière inclusive.

Pour ce fils cadet de Lumumba né en 1961, l’assassinat de Patrice Emery Lumumba reste d’abord un drame familial.

Dans son discours à la Nation du 14 juin 2020, le Président congolais Félix Tshisekedi avait annoncé le rapatriement des reliques de feu Patrice Emery Lumumba, en juin 2021, en marge du 61 anniversaire de l’indépendance nationale, en guise de reconnaissance de la patrie et afin de lui donner une sépulture digne.

Notez que Patrice Émery Lumumba est un homme politique congolais. Né le 2 juillet 1925 à Onalua, dans l’ancien Congo belge, il fut le premier Premier ministre de la RDC de juin à septembre 1960. Il a été assassiné le 17 janvier 1961 au Katanga. Considéré comme le premier  » héros national  » de la RDC, il incarne l’une des principales figures de l’indépendance du Congo-Belge.

Lire aussi

Partager

Articles récents