« Le pouvoir en place n’a donné à la RDC que des conflits politiques »( Arlette Odia)

Par Gédéon ATIBU

Félix Tshisekedi devait déjà faire face à des crises sanitaire, sécuritaire, économique, sociale… Il se retrouve désormais confronté à une crise politique.

Arlette Odia rappelle des faits historiques lorsque Laurent-Désiré Kabila donna au pays une monnaie stable , maïs, manioc et emploi grâce au programme « Service National(SN) » en trois ans seulement après son arrivée au pouvoir.

Anciennement cadre de la DCU de Vidye Tshimanga , Arlette Odia compare les débuts tonitruants de Mzée Kabila à ceux de l’UDPS Tshisekedi.

« Bientôt trois ans , le pouvoir en place n’a donné à la RDC que des conflits politiques » a-t-elle taclé via son compte Twitter.

Arlette Odia, lors de l’émission Infos 7 sur Congo Web TV

Alerte Odia a assumé le choix de quitter l’Union Sacrée de la Nation pour mener son combat politique en toute indépendance d’esprit.

Après le blocage institutionnel observé au sein de la coalition FCC-CACH , Félix Tshisekedi a mis fin à cette coalition créant une nouvelle majorité de toutes pièces à l’Assemblée nationale pour se défaire de Joseph Kabila.

Dès lors, la nouvelle coalition de l’Union Sacrée n’augure encore rien de bon par rapport à sa nature même hétéroclite.

Pour l’heure, le pays est en passe d’une crise interinstitutionnelle aux conséquences incalculables depuis la sortie du premier Gouvernement formé des mains de Félix Tshisekedi. Plusieurs députés dits «révolutionnaires » auraient menacé de bloquer l’investiture du Gouvernement Sama Lukonde si leurs revendications ne sont pas prises en compte.

Lire aussi

Partager

Articles récents