Katumbi aux chefs coutumiers de la province : « le Congo doit être uni et fort »

Par 24H.CD

Moïse Katumbi est profondément préoccupé par la situation sécuritaire sur l’ensemble du territoire national. C’est dans ce contexte qu’il s’est positionné, déjà en 2016, en tête de la réclamation de la création d’un Tribunal pénal international pour la RDC devant juger des crimes indéniables commis sur le sol de ce pays. A sa suite, plusieurs langues se délient pour se ranger derrière cette idée afin de rendre justice aux nombreuses victimes, comptées en plusieurs millions.

Le même élan altruiste est sous-jacent à la dernière rencontre que le Chairman de TP Mazembe a eue avec des chefs coutumiers de la province du Katanga.

« Le Président d’Ensemble pour la République, Moïse Katumbi a reçu une délégation de l’Association des chefs coutumiers du Haut-Katanga en sa ferme de Futuka », a annoncé une source crédible. Avant de préciser que les échanges ont tourné autour du maintien de la paix et de la cohésion entre les communautés de la province. Moïse Katumbi a expliqué à ses hôtes que « le Congo doit être uni et fort » !

Il n’est un secret pour personne que des ennemis de la République ne désarment point, et remuent ciel et terre pour parvenir à la déstabilisation du pays avec, en toile de fond, le souci de trouver un prétexte pour reprendre les privilèges perdus. Cela pourrait justifier les dernières arrestations par l’armée des personnes aveuglés pour mettre la ville de Lubumbashi à feu et à sang gratuitement.

Lire aussi

Partager

Articles récents