Gouvernement : « Redorer l’image de la RDC » est l’objectif de Fabrice Puela, nouveau patron des droits humains

Par Gédéon ATIBU

Il n’y a plus de temps à perdre après l’investiture du nouveau gouvernement.

Le Ministre des droits humains entrant a effectué la remise-reprise avec le Ministre sortant, mercredi 28 avril 2021.

Désormais chacun devrait prendre ses responsabilités afin que la paix soit assurée dans l’Est, en effaçant le spectre des massacres et autres violations massives de droits de l’homme qui y sont perpétrées.

Le nouveau patron des droits humains a rassuré continuer le travail amorcé par son prédécesseur André Lite dans l’objectif de redorer l’image de la RDC en réalisant la promesse du Chef de l’État c’est-à-dire instaurer un véritable État de droit », a dit Fabrice Puela.

L’approbation du programme du gouvernement Sama Lukonde par les députés nationaux constitue un nouvel élan après deux ans perdus dans une coalition Fcc-Cach qui a accouché d’une souris.

Le chef de l’Etat devrait mettre à profit ce déverrouillage de la dernière chance pour avancer à pas de géant et capitaliser les trois dernières années de son mandat qui arrive à terme en 2023.   Et alors viendra la reddition des comptes. Or, Félix Antoine Tshisekedi  Tshilombo devra, pour le temps qui lui reste, relever le défi de l’insécurité dans l’Est tout en s’investissant dans le même temps pour réduire le taux de pauvreté, de chômage, de corruption, etc.

Lire aussi

Partager

Articles récents