1 mai : Fridolin Ambongo invite les congolais à ne pas avoir honte de leurs travaux

Par Gilbert Ngonga

Le monde célébre ce samedi 1er mai 2021, la journée internationale du travail. En République Démocratique du Congo, cette journée a été commémorée sans l’organisation de défilés, ni la distribution des pagnes spécifiques comme d’habitude en raison notamment du respect des gestes barrières édités par les autorités sanitaires et politiques pour lutter contre la pandémie de Covid 19 qui gémit l’humanité tout entière.

À cette occasion, le Cardinal Fridolin Ambongo a invité les congolais à ne pas avoir honte de leurs travaux, ni à les souiller.

Invitation lancée ce samedi 1 mai lors de son homélie à la Paroisse Saint Léon le Grand à Kinshasa.

«Tout en vous invitant à ne pas avoir honte de votre travail, veillez aussi à ne pas le souiller. N’en faites pas un lieu ou une occasion de tous les vices : mensonge, vol, exploitation, escroquerie, détournements, etc.», a exhorté le prélat catholique.

Le successeur de Laurent Monsengwo Pasinya a également invité le peuple de Dieu à penser à toutes les personnes qui sont professionnellement exploitées.

«Pensons aujourd’hui à toutes les personnes qui sont professionnellement exploitées. Elles travaillent plus et ne gagent rien à cause de l’égoïsme humain. Ces personnes qui n’arrivent pas à trouver du travail malgré leurs compétences à cause du tribalisme et du népotisme.».

Notez que la fête des Travailleurs, ou journée internationale de lutte pour les droits des travailleurs, est le nom de plusieurs fêtes qui furent instituées à partir du xviiie siècle pour célébrer les réalisations des travailleurs.

La fête du Travail est chômée (fériée) dans certains pays comme la République Démocratique du Congo.

Lire aussi

Partager

Articles récents