Insécurité à l’Est : Tshisekedi décrète l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri

Par Gilbert Ngonga

Le président de la République, Félix Tshisekedi a décrété l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et d’Ituri, en proie à l’insécurité depuis près de 30 ans déjà.

Décision prise par le Chef de l’État Félix Tshisekedi après concertation avec le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde et les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat conformément à l’article 85 de la constitution de la RDC qui stipule que : » lorsque des circonstances graves menacent, d’une manière immédiate, l’indépendance ou l’intégrité du territoire national ou qu’elles provoquent l’interruption du fonctionnement régulier des institutions, le Président de la République proclame l’état d’urgence ou l’état de siège après concertation avec le Premier ministre et les Présidents des deux Chambres conformément aux articles 144 et 145 de la présente Constitution. »

Cette grande décision prise par le successeur de Joseph Kabila a été annoncée à la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) par le ministre de la Communication et médias, et porte parole du Gouvernement, Patrick Muyaya.

« Au regard de la gravité de la situation », une ordonnance est attendue dans les heures qui viennent.

L’état de siège est un régime exceptionnel et temporaire mettant en place une législation qui confie à une autorité militaire la responsabilité du maintien de l’ordre public.

Lire aussi

Partager

Articles récents