Kinshasa: Mutamba et plusieurs dizaines de personnes arrêtés lors de la manifestation contre l’insécurité à l’Est

Par Gédéon ATIBU

Plusieurs dizaines de manifestants ont défilé dans les rues de la capitale répondant à l’appel à la marche pacifique, lancé par la NOGEC contre les tueries des populations de l’Est de la RD Congo.

Avec des banderoles , les manifestants faisaient véhiculer le message de voir l’autorité de l’État être rétablie à l’Est et le message de compassion à toutes ces populations meutries par les affres de la guerre.

La marche a tourné au vinaigre à la place Magasin où la Police, ayant fait recours aux bombes à gaz lacrymogènes ,est intervenue pour disperser les manifestants. Le Président de la NOGEC, Constant Mutamba et plusieurs dizaines de manifestants ont été interpellé brutalement par la police et conduits vers une destination inconnue.

Ces derniers auraient en effet refusé d’obéir à l’instruction interdisant les manifestations en cette période de Covid-19. Il leur est aussi reproché d’avoir troublé l’ordre public alors que ces manifestants exigeaient le retour de la paix et la fin des massacres à l’Est.

Cette marche est organisée une semaine après celle de la coalition LAMUKA étouffée dans l’oeuf et réprimé aussi avec une rare violence.

Lire aussi

Partager

Articles récents