EPST: L’inspecteur Général de l’EPST appelle Tony Mwaba à fermer les écoles fictives pour réussir la gratuité de l’enseignement

Par Ivan Honoré

Après le secrétaire général à l’enseignement primaire secondaire et technique, le ministre de tutelle Tony Mwaba a échangé avec l’inspecteur général à l’Epst ce lundi 03 Mai 2021.

 » Le ministre a relevé beaucoup de choses, notamment un certain laxisme et vous savez que les choses ne se passent pas correctement au sein du ministère en général mais il faut relever le défis » a déclaré Jacques Odia.

Parmi les faits qui bloquent la gratuité de l’enseignement figure le non-paiement du personnel.

 » Vous savez cette histoire d’écoles fictives, de nouvelles unités, du personnel non-payé est une épine dans la chair de notre ministère, a-t-il martelé.

L’inspecteur général de l’enseignement primaire secondaire et technique reconnaît que l’État n’a pas de moyens pour créer de nouvelles écoles, mais il est possible de rendre viables les écoles qui existent .

Pour réussir avec la gratuité de l’enseignement de base, Jacques Odia appelle à la fermeture des écoles non viables.

 » il faut fermer ces écoles. Il y aussi la question de paie des bulletins. Nous devons sanctionner les responsables de toutes ces écoles qui perçoivent les frais des bulletins. Une école doit être viable. Il faut aussi produire un répertoire des écoles opérationnelles. Ecole viable ne signifie pas une maison où il y a 4 bancs et 3 élèves » précise t- il

Jacques Odia a insisté sur le soutien indéfectible qu’il va apporter au ministre Tony Mwaba pour la réussite de son mandat,  » il doit compter sur moi et vous verrez le changement  » a précisé l’inspecteur général de l’EPST.

Lire aussi

Partager

Articles récents