Kinshasa : la marche anti- RAM étouffée dans l’œuf

Par Gilbert Ngonga

La marche contre la taxe RAM lancée par le Mouvement National des Consommateurs Lésés (MNCL), qui devrait avoir lieu ce lundi 3 mai au rond-point Huileries, a été réprimée par la Police Nationale Congolaise ( PNC).

A en croire les témoignages reçus sur place, quelques manifestants qui voulaient exprimer leur désaccord par rapport à la nouvelle taxe imposée par l’ARPTC ont ont été interpellés.

Le Registre central d’identification des équipements (CEIR), appelé Registre des Appareils Mobiles (RAM) en RDC, structure habilitée à mener la réforme numérique et à mettre de l’ordre dans le secteur est consteté par une partie de la population congolaise.

Notez que selon les experts du ministère des postes, télécommunications et nouvelles technologies de l’information et de la communication le RAM va assurer désormais la protection des citoyens contre les abus (vols) et la contrefaction des téléphones.

Lire aussi

Partager

Articles récents