Dossier Bukanga-Lonzo : Matata Ponyo déterminé à « braver l’injustice »

Par Gédéon ATIBU

En acceptant l’invitation de la justice congolaise alors qu’il était en séjour à Conakry, l’ex-premier Ministre de Kabila de 2012 à 2016 se montre déterminé à « braver l’injustice» qui s’est installée au pays.

Matata Ponyo a indiqué dans un message mis en ligne sur son compte Twitter que « certains d’entre nous doivent avoir le courage de braver l’injustice. Les jeunes,surtout, en ont besoin », a-t-il écrit pour répondre à ceux qui , par amour à la RDC, lui ont demandé de ne pas revenir au pays.

Augustin Matata Ponyo est accusé d’être l’auteur « intellectuel » de la débâcle, à travers la conception, la planification et les engagements pour paiement de plus de 83% des fonds décaissés directement au profit des comptes du partenaire sud-africain et de ses filiales logées en Afrique du Sud, ainsi qu’au profit de la société MIC Industries. L’homme à la cravate rouge menace de poursuivre l’IGF en justice pour atteinte à l’honneur et fausses accusations. Il trouve injuste la campagne de sape dont est victime alors qu’il a travaillé dans la transparence la plus totale sans prendre aucun rond injecté dans l’investissement du parc Agro alimentaire de Bukanga-Lonzo.

Il faut noter que Matata Ponyo est arrivé à Kinshasa ce dimanche 9 mai 2021 par l’aéroport international de N’Djili pour répondre du présumé détournements de fonds dont il est inculpé dans le Projet Bukanga-Lonzo. Une demande de levée de ses immunités parlementaires a déjà été introduite au Bureau du Sénat.

Lire aussi

Partager

Articles récents