«Élections de 2023 de plus en plus incertaines», alerte Sessanga

Par Gédéon ATIBU

Le député national Delly Sesanga n’a plus sa langue en poche depuis une certaine période. Il alerte désormais sur tout ce qui se passe en RDC.

L’élu de Luiza dans la province du Kasaï-Central est sorti comme un lion de sa tanière pour fustiger avec la dernière énergie la nonchalance dans le déroulement de la session de mars à l’Assemblée nationale.

Le Président de « Envol » a préféré jouer à un principe de rappel si bien qu’il en est venu à douter de la volonté politique à terminer l’étude de la proposition de loi portant organisation et fonctionnement de la CENI ainsi que la mise en place de ses animateurs

« Au rythme nonchalant où se déroule la session de mars 2021, la réforme électorale de plus en plus compromise par manque de volonté politique. Sur les 34 jours restants, il devient illusoire de penser terminer la loi CENI et procéder à sa mise en place », a-t-il déclaré.

Pendant que l’UE , la CENCO et les acteurs politiques soucieux des réformes institutionnelles qui devront baliser le chemin des élections de 2023 et instaurer un climat de confiance entre toutes les parties prenantes au processus électoral; Delly Sessanga lâche de manière anodine une phrase qui risque de donner longue résonance à cette question. » 2023 de plus en plus incertain », affirme Delly Sesanga se référant à tous les agissements du régime qui manque à l’essentiel.

Lire aussi

Partager

Articles récents