Procès Mutond : le ras-le-bol de la famille du pilier du système Kabila

Par Gilbert Ngonga

Dans un communiqué rendu public à Kinshasa, la famille Kalev Mutond appelle les autorités judiciaires à mettre fin à une procédure “qui discrédite la Justice et compromet la possibilité de tenir, à l’avenir, un Procès équitable … et de permettre ainsi le retour de notre Père .. à la maison, en homme libre”.

D’après la famille Kalev Mutondo, les plaintes de Muyambo Kyassa et consorts “ne sont ni fiables ni crédibles, rentrant plutôt dans le cadre d’une entreprise criminelle créée, soutenue et entretenue par une véritable Association des Malfaiteurs”.

À en croire la famille de l’ancien pilier de Joseph Kabila, les accusateurs de KALEV MUTONDO, ancien cher de l’ANR, “se sont évaporés dans la nature et aucun d’entre eux n’a eu ni le courage ni la décence de se présenter ou de se faire représenter devant le Tribunal”.

Dans cette documentation consultée par 24H.CD, la famille de Kalev Mutond rappelle que le 19 juillet, s’est tenue une Audience publique au TGI de Kinshasa – Gombe, Audience au cours de laquelle Muyambo Kyassa et Consorts, devaient comparaître pour donner, en Procès public et contradictoire, les preuves de leurs allégations contre KALEV MUTONDO (ANR).

Pilier du système Kabila et ancien patron de la très redoutée Agence nationale des renseignements (ANR) de 2011 à 2018, Kalev Mutond est accusé de tortures, menaces de mort, arrestations arbitraires et tentative d’assassinat.

À l’heure actuelle, Kalev est passé dans la clandestinité après avoir refusé de répondre à deux convocations de la justice congolaise.

Lire aussi

Partager

Articles récents