Football : l’EFTANG s’en va en guerre contre la LIFKAT

Par Mandela LONGA

L’entente de football du Tanganyika et la ligue provinciale de football du Katanga sont en désarroi. Une crise qui risque de paralyser les activités sportives dans le Grand Katanga.

Les deux entités sportives se sont adressées des correspondances dont 24H.cd a eu la chance de consulter.

Selon Mérinos Kabala, Président de l’Entente de football du Tanganyika qui accuse le Président de la ligue de football du Katanga de semer la confusion, la gestion du football dans le grand Katanga ne respecte pas les normes !

Le président de l’EFTANG décrie une crise entretenue par la LIFKAT aux fins d’assouvir aux intérêts personnels.

L’EFTANG reproche à la LIFKAT, le fait d’avoir suspendu le Président du comité sans motif valable, avoir fait participer le Président de l’Entente urbaine de Kalemie ; une entité sous la tutelle de l’EFTANG à l’élection du comité de la LIFKAT.

A l’égard ces motifs, l’EFTANG souligne que les autorités qui gèrent le football au grand- Katanga se servent des antivaleurs en manipulant les entités sportives pour leurs intérêts.

Les documents consultés par 24H.cd renseignent qu’il y a plusieurs griefs reprochés à la LIFKAT dans ce dossier.

Dans ces documents, l’EFTANG accuse la LIFKAT d’entretenir la confusion entre l’Entente urbaine de football du Tanganyika gérée par Mérinos Kabala et l’Entente urbaine de football de Kalemie gérée par Ali Kamangu.

« De quel droit Monsieur le Président ALI peut se permettre de partager cette correspondance aux entités que nous gérons alors que vous l’aviez nommé en lui assignant la mission de gérer la ville de Kalemie que vous aviez détaché de l’EFTANG ?
Vous venez de dépasser la limite en agissant ainsi. Par exemple, charger le Président nommé d’une Entente de gérer les cercles d’une autre Entente dont le comité est en fonction à cause d’une petite crise que vous créez et qui peut se gérer entre les sportifs », peut-on lire.

En revanche, Mérinos Kabala propose des nouvelles élections dans ces entités sportives pour éviter la confusion.

Dans une correspondance adressée au secrétariat de la ligue de football du Katanga, l’EFTANG se plaint de l’exclusion des clubs sous sa tutelle, de participer au championnat provincial du Katanga alors qu’un championnat en bonne et due forme avait été organisé il y a peu à Nyunzu.

La suspension de Mérinos Kabala est cavalière selon le secrétariat de l’EFTANG.

« Vous suspendez le Président car il a manqué le billet de répondre à votre invitation. Une évocation envoyée à la FECOFA qui produit des effets suspensifs, vous excluez tous les cercles y compris, vous écartez les clubs champions à participer à votre championnat.
Nous aurions aussi souhaité que vous accusiez réception des frais vous envoyés dans vos deux comptes ( Rawbank et TMB) pour nos cotisations dues à la FECOFA pour les membres du comité Exécutif de l’EFTANG et les quottes parts des frais d’affiliation des clubs.

Tout en dénonçant une prise en otage du football du Tanganyika par la ligue de football du Katanga, Mérinos Kabala demande à la fédération Congolaise de football et au ministère des sports de s’impliquer dans cette affiaire pour permettre la décentralisation des entités sportives.

Lire aussi

Partager

Articles récents