Présidentielle 2023 : Tshisekedi pris en tenaille entre Bahati et Mbikayi

Par Olivier Rolland Tshimanga

Face aux enjeux politiques de l’heure, Félix-Antoine Tshisekedi a été désigné candidat de l’AFDC-A pour la présidentielle de 2023. Une désignation qui permet à Modeste Bahati de mettre fin aux rumeurs selon lesquelles il serait l’adversaire politique de Tshisekedi à l’élection présidentielle en 2023.

Au lendemain du choix porté sur la personne de Félix Tshisekedi pour le compte de l’AFDC-A, les violons ne s’accordent pas entre Modeste Bahati et Steve Mbikayi qui, peut-on constaté, sont en guerre ouverte. La réaction de Steve Mbikayi en dit trop !

Alors que le Président du Parti Travailliste ( PT), Steve Mbikayi avait anticipé la situation en créant une plateforme électorale dénommée : « Front Patriotique 2023 » afin préparer la victoire de Félix Tshisekedi, il avait été traité de flatteur par plusieurs personnalités politiques dont notamment Modeste Bahati Lukwebo, président de la chambre haute du parlement.

Maintenant que l’AFDC-A a rejoint la position prise auparavant par le Parti Travailliste visant à soutenir la candidature de Félix Tshisekedi en 2023, Steve Mbikayi n’a pas fait la sourde-muette. Il est sorti de son silence et sa réaction est musclée.

Se réjouissant de son sens élevé de clairvoyance et anticipation de certains événements, Mbikayi a sérieusement grillé Bahati.

« Qu’on nous aime ou qu’on nous haïsse, nous avons le courage de nos opinions, nous avons toujours été anticipatifs!
Ceux qui nous ont traités de flatteurs hier, nous ont rejoints! Fatshi est aussi leur candidat en 2023. Après tout, il faut avoir un poste à la CENI!
Filou, roublard, Maradona national », écrit-il sur son compte twitter.

Pour rappel, lors du partage des postes ministériels au sein du gouvernement Sama Lukonde, Steve Mbikayi avait été roulé par Bahati Lukwebo et en conséquence, il s’était retrouvé sans le moindre poste.

Lire aussi

Partager

Articles récents