Bavure policière à Kinshasa : Katende ne jure que par la démission de Sylvano Kasongo

Par Olivier Rolland Tshimanga

Le Président de l’Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme (ASADHO), Jean Claude Katende, est préoccupé par les dernières bavures policières enregistrées à Kinshasa dont la dernière en date est la balle tirée par un policier en direction d’un civil, mais qui malheureusement, a mis fin à la vie d’un autre policier, ce mercredi 28 juillet 2021, dans la commune de Bandalungwa.

Réagissant quant à ce, Jean Claude Katende ne jure que par la démission soit la révocation du Général Sylvano Kasongo, de ses fonctions de Commissaire provincial de la police ville de Kinshasa.

 » Le général Sylvano Kasongo doit démissionner ou être révoqué. Son discours ambiguë sur certaines pratiques illégales des policiers conduit à la dérive. Un policier a raté de tuer un citoyen qui ne portait pas de masque et la balle a tué son supérieur, à Kinshasa. On est où ?  » a-t-il twetté.

Pour rappel, l’incident de ce jour intervient dans moins d’une semaine après le décès par balle de Honoré Shama Kwete, étudiant à l’Université de Kinshasa, alors qu’il était en plein tournage d’une pièce de théâtre dans le cadre d’un Travail Pratique.

Lire aussi

Partager

Articles récents