Présidence de la CENI : faute de concessus, les discutions reprennent ce vendredi à la CENCO

Par Gilbert Ngonga

Le président de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO ) et des confessions religieuses, Marcel Utembi Tapa, invite les chefs spirituels le vendredi à 08h 30 au siège de l’épiscopat, pour la reprise du processus de désignation du Président de la centrale électorale.

Faute du consensus de désignation du successeur de Corneille Nangaa, le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso a accordé hier soir aux chefs des confessions religieuses un délai supplémentaire de 48 heurs, afin de se mettre autour d’une table pour désigner de manière concertée celui qui aura pour mission principale d’organiser les élections prévues en 2023.

D’après une source proche de l’Assemblee Nationale scrutée par 24H.CD, ce délai est le tout dernier accordé aux pères de l’église.

« On ne peut pas retarder plus longtemps l’organisation des élections à cause des humeurs des uns et des autres », précise-t-on dans l’entourage de Christophe Mboso Nkodia.

Le candidat de l’église Kimbanguiste Dénis Kadima est soupçonné par l’église catholique et l’église du Christ au Congo d’être proche du président Félix Tshisekedi.

Lire aussi

Partager

Articles récents