Kinshasa : La fondation JUHUDI organise des ateliers de formation sur l’entrepreneuriat

Milca Bokolwa (stagiaire IFASIC)

La fondation JUHUDI organise depuis samedi 24 juillet 2021, des évènements axés sur la formation en photographie professionnelle pour les filles du quartier « Camp Luka » situé dans la commune de Ngaliema.

En attendant la formation en photographie professionnelle qui a débuté le samedi 24 juillet, les filles sélectionnées reçoivent un encadrement pour 10 jours, afin de les aider à mieux s’exprimer, savoir comment se tenir en public et en société, ce qui leur permettra une insertion professionnelle facile.

Madame Aline, fondatrice de la structure « JUHUDI FONDATION » et l’organisatrice desdits événements a soulevé deux points sur le choix porté pour la formation en photographie professionnelle.

« Le choix porté sur la photographie professionnelle se justifie par le fait qu’aujourd’hui pour bien communiquer, les médias associent les informations aux images, qui dit image dit derrière cet image un photographe.
Ce métier de la photographie c’est un métier qui monte malheureusement il est pratiqué à 90% par les hommes, même les filles qui sont en mesure de s’offrir cette formation n’osent pas le faire. C’est ainsi que nous avons pointé particulièrement le métier de la photographie », a t-elle expliqué à 24H.CD.

Outre cette motivation, la fondatrice de la fondation donne d’autres raisons.

« Aujourd’hui la plupart des formations des jeunes filles est axées sur la coupe et couture, la cuisine qui ne sont pas des métiers moins utiles, seulement, ces métiers retiennent la femme à un niveau très bas; un niveau qui ne lui permet pas d’être compétitive dans la société, dans ce monde où tout est devenu digital. C’est pourquoi la formation en photographie professionnelle consistera à élever le niveau de la jeune fille dans la société et particulièrement dans le cas de la jeune fille du Camp Luka ».

À elle d’ajouter : « Les personnes sélectionnées pour la formation ont répondu aux critères fixés ci-après :

  • être une jeune fille
  • avoir l’âge compris entre 18 et 30 ans
  • passer une interview.

Cet objectif ne se limite pas seulement à donner des formations, mais aussi à faire de ces filles des professionnelles en photographie en vue d’obtenir un engagement à la fin des apprentissages.

La formation en photographie professionnelle proposée par la fondation JUHUDI a été parrainée par la Rawbank au travers de son segment Lady’s first.

Lire aussi

Partager

Articles récents