Agression de Patient Ligodi : JED exige des excuses officielles du Général Sylvano Kasongo

Par Olivier Rolland Tshimanga

Peu après l’agression brutale du Journaliste Patient Ligodi, correspondant de Radio France Internationale à Kinshasa et Directeur d’Actualité.cd, un média en ligne, lors d’une manifestation de l’opposition dans la capitale de la RDC, JED (Journaliste en Danger) n’a pas fait attendre sa réaction.

Cette structure qui vient toujours à la rescousse des Journalistes en danger, exige des excuses officielles du commissaire divisionnaire de la police ville de Kinshasa, Sylvano Kasongo.

« Journaliste en danger (JED) condamne fermement l’agression du correspondant de Radio France Internationale à Kinshasa, capitale de la RD Congo, par les forces de l’ordre et exige par conséquent des explications du Commissaire provincial de la police nationale congolaise de Kinshasa sur cet acte intolérable », peut-on lire.

Et d’ajouter : « Journaliste en danger (JED) dénonce avec véhémence cette violence policière et demande instamment aux autorités gouvernementales et de la police de sanctionner les auteurs de cet acte infligé publiquement au vu et au su de tout le monde au journaliste Patient Ligodi ».

Pour Journaliste en Danger, rien ne justifie l’usage de la violence à l’encontre de ce correspondant de RFI qui n’a pourtant commis aucune infraction en couvrant cette manifestation et les agissements des forces de sécurité n’avaient rien à voir avec le travail du journaliste.

Patient Ligodi était en pleine couverture médiatique d’une manifestation de l’opposition interdite par le gouverneur de la ville de Kinshasa. Cette manifestation populaire était organisée à Kinshasa et dans les provinces par les leaders de la plateforme d’opposition LAMUKA pour s’opposer à un probable glissement du pouvoir de Félix Tshisekedi et à la politisation de la CENI.

Lire aussi

Partager

Articles récents