TGI de Ndjili : soupçonnés de corruption, deux juges placés sous mandat d’arrêt provisoire

Par Gilbert Ngonga

Soupçonnés de faux en écriture et corruption commis dans un jugement, un procureur et une juge, Présidente d’une chambre, du Tribunal de Grande Instance de Ndjili, ont été placés, jeudi, sous mandat d’arrêt provisoire, sur ordre du Procureur général de Matete.

D’après Maître Georges Kapiamba qui livre cette information, « c’est toute la composition du tribunal qui est visée, y compris l’officier du ministère public. »

Le coordonnateur de l’association pour l’accès à la justice fait savoir que « deux membres de la composition sont ardemment recherchés pour être arrêtés. »

À l’en croire, « c’est un avertissement lancé à tous ceux qui concoctent des actes de corruption ».

Lire aussi

Partager

Articles récents