Likasi: Des éléments de l’ordre condamnés pour violation des consignes

Par Mandela LONGA

Marcel Nkande Kashama, Nazareth Tshiswaka, André Mpongo Mishi tous éléments des Forces armées de la République Démocratique du Congo sont condamnés à trois ans de servitude pénale principale pour violation des consignes.

Ces élèves de deuxième classe au centre d’instruction Mura à qu’il faut joindre Pierre Milanga élément de la PNC étaient commis à la garde du cimetière de Sapin 2 à Likasi, dans la province du Haut-Katanga.

Inculpés dans une affaire de monnayage de l’accès au cimetière lors des obsèques, ils sont également sommés de payer une amende de cent mille francs Congolais dans un délai de 8 jours ; délai à défaut duquel ils purgeront 6 mois de prison supplémentaires.

L’auditeur du tribunal militaire de garnison de Likasi, le colonel Isekelo Awanawema, se dit Clément :
« Je peux même dire que le tribunal a été clément puisque nous, on a requis dix ans. Mais le tribunal convaincu, avec certaines circonstances atténuantes, a prononcé la peine de trois ans à chacun. Le tribunal n’a pas été trop méchant puisque l’article 113 parle de 3 à 10 ans de servitude pénale. »

Au total,4 accusés de ces 6 éléments commis à la garde du cimetière Sapin de Likasi dans le Haut-Katanga ont comparu devant leur juge naturel ; deux autres ayant pris la fuite.

Ces quatre éléments de l’ordre seront détenus à la prison de « haute sécurité » de Buluo de la ville montagneuse.

Lire aussi

Partager

Articles récents