État de siège au Nord-Kivu et en Ituri : Le gouvernement veut une nouvelle prorogation

Par Olivier Rolland Tshimanga

La Ministre en charge de la justice et garde des sceaux, Rose Mutombo Kiese, était de passage à la chambre basse parlement le jeudi 30 septembre 2021, où elle a présenté le projet de loi portant prorogation de l’état de siège en vigueur dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri et c’était, au nom du gouvernement de la République.

Face à la représentation nationale, Rose Mutombo a expliqué pourquoi le gouvernement dont elle est membre tient à l’état de siège.

« Comme l’on peut bien s’en rendre compte, la planification des opérations militaires particulièrement dans un conflit armé de type guérilla que nous impose l’adversaire exige pour sa mise en oeuvre, suffisamment de temps pour le déploiement des unités et des matériels de guerre appropriés », a-t-elle expliqué avant de poursuivre : « En dépit des contraintes de terrain, les résultats enregistrés se consolident progressivement ».

Dans son speech, la ministre de la justice a démontré que la prorogation de l’état de siège pour une nouvelle fois est indispensable, dans la mesure où les FARDC ne sont pas encore parvenus à éliminer totalement l’ennemi.

« Nos forces de défense et de sécurité n’étant pas encore parvenus à anéantir complètement l’ennemi, il va sans dire qu’une nouvelle prorogation de l’état s’avère indispensable à travers ce projet de loi », a-t-elle déclaré devant les députés nationaux.

Pour rappel, les députés nationaux ont auditionné le rapport de l’évaluation de l’état de siège le mercredi 29 septembre dernier. Cette évaluation a été menée par la Commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale.

Lire aussi

Partager

Articles récents