Dossier Ram : Une motion de défiance déposée contre Augustin Kibassa à l’Assemblée nationale

Par Gilbert Ngonga

Les consommateurs indignés des téléphonies mobiles peuvent pousser un petit ouf de soulagement.

Auditionné à l’Assemblée nationale, le mercredi 29 septembre 2021, dans le cadre d’une question orale avec débat du député Claude Misare Mugomberwa, le ministre des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles technologies de l’information et de la communication, Augustin Kibassa Maliba, est visé par une motion de défiance.

Elle vient d’être déposée par un groupe de députés ce mardi à l’Assemblée nationale.

Il faut rappeler que les députés nationaux ont exigé la suppression « pure et simple » de la taxe RAM, qualifiée de « simple escroquerie ».

La taxe RAM a suscité un tollé de désapprobations de la part des consommateurs qui veulent voir la surpression définitive de cette taxe qui viole les principes et les règles fondamentales en la matière.

Lire aussi

Partager

Articles récents