Affaire Ram : Jaynet Kabila, Aubin Minaku, Henry Mova font bloc contre Augustin Kibassa

Par Gilbert Ngonga

Le Front commun pour le Congo ne désarme pas en dépit de la réunion des députés de l’Union sacrée qui s’est terminée en eau de boudin.

La famille politique de Joseph Kabila a introduit le mardi 12 octobre au bureau de l’Assemblée nationale, une motion de défiance contre le ministre des PTNTIC, Augustin Kibassa sur la question de la taxe RAM.

Parmi les 101 députés nationaux signataires de cette motion de défiance l’on cite Jaynet Kabila, Aubin Minaku, Adolphe Lumanu ou encore Henry Mova Sakani, qui tous s’opposent farouchement à cette redevance qui défraie la chronique.

Les fidèles de Joseph Kabila exigent la démission du ministre Kibassa et la suppression sans condition de la taxe RAM (Registre des appareils mobiles).

Kibassa, l’un des warriors du gouvernement Sama se prépare pour répondre aux préoccupations des députés nationaux relatives à cette redevance ce mercredi, à la suite de la question orale avec débat lui adressée depuis quelques temps par le député national Union sacrée Claude Misare.

Dans sa déclaration du lundi 4 octobre à Kinshasa, le FCC de Joseph Kabila avait qualifié cette fixation tardive de la plénière d’une manouvre dilatoire, orchestrée par le bureau de l’Assemblée nationale, pour étouffer le vote parlementaire sur cette question.

Lire aussi

Partager

Articles récents