« État de droit, pure utopie… juste un effet mirage dans un désert »

Par Gilbert Ngonga

Ces propos sont de Félix KABANGE Numbi, qui tire sur son homonyme Félix Tshisekedi.

Ce député resté fidèle à Joseph Kabila, digère mal la présence de l’armée Ougandaise sur le sol congolais, l’arrestation brutale d’Atou Matoubuana, les tirs de la police sur la délégation du ministère des infrastructures, la mort d’Olivier Mpunga après coups et blessures par la police, et surtout l’état de siège décrété par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi dans les provinces du Nord-Kivu et en Ituri.

« Présence d’armées étrangères sans planification, humiliation d un gouverneur, tirs de la police sur une délégation d’un ministre d’État et des députés, mort d’Olivier Mpunga après coups et blessures par la police. État de droit, pure utopie… juste un effet mirage dans un désert. », a écrit sur son compte Twitter, cet ancien ministre de la santé sous Kabila.

Fonder un Etat moderne, un Etat normal et vaincre la pauvreté décrétée cause nationale, constituent la pierre angulaire de la vision du Chef de l’État, Félix Tshisekedi pour la RDC. Cependant, les récents événements relatifs aux bavures policières démontrent l’échec du successeur de Joseph Kabila à la tête du pays.

Le constat est clair. L’état de siège instauré à compter du 6 mai dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri met davantage à mal les droits humains garantis par le droit international relatif aux droits humains.

Lire aussi

Partager

Articles récents