Pour avoir « outragé » Tshisekedi, Jean Claude Mvuemba en désaccord avec les notables du Kongo-Central

Par Ivan Honoré

La notabilité du Kongo-Central a déposé au Parquet Général près la Cour de Cassation, une plainte contre Jean Claude MVUEMBA, Président de l’Assemblée Provinciale du kongo-Central.

Les plaignants accusent le numéro 1 de l’organe délibérant du Kongo-Central d’avoir incité la population à la rébellion et outragé le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi en date du Samedi 18/12/2021, lors de l’arrestation de l’ex Gouverneur de la province du Kongo-Central, ATOU MATUBUANA.

D’après la notabilité du coin, cette incitation à la rébellion a fait plusieurs dégâts dans la province du Kongo-Central, notamment les jeunes qui ont barricadé la route toute la journée du 18/12/2021, et lancé des cris et chansons vilipendant le Chef de l’Etat.

A ce titre, les notables du Kongo-Central sollicitent du Procureur Général près la Cour de Cassation la levée de ses immunités, afin qu’il « vienne répondre de ces actes tendant à discréditer notre chère province. »

Pour rappel, le samedi 18 décembre à Kinshasa, le président de l’Assemblée provinciale du Kongo-Central, Jean-Claude Mvuemba, a condamné l’arrestation « brutale » de l’ancien gouverneur de la province du Kongo-Central, Atou Matubuana. Selon le président de l’organe délibérant de cette province, cet acte humilie toute une province. A cet effet, il avait appelé à l’arrestation de tous les agents de police qui ont procédé à l’interpellation d’Atou Matubuana.

Lire aussi

Partager

Articles récents