Boxe : Sans appui du gouvernement congolais, Martin Bakole fait flotter le drapeau national

Par Olivier Rolland Tshimanga

L’épisode du dernier combat de boxe de Martin Bakole a fortement impressionné plus d’un congolais. Tel un exemple éloquent du prototype d’un nationaliste accompli.

Le colosse de Kananga est parti livrer cette bataille, loin des terres de ses ancêtres (France), sans avoir exigé des primes ni de frais de mission. En clair, sans aucun appui sérieux du gouvernement de la RDC.

À l’instar de son grand frère Junior Ilunga Makabu qui évolue dans la même discipline, Martin Bakole a dû se débrouiller comme il a pu et la fin du combat a justifié les moyens. Il est sorti vainqueur face à Tony Yoka, médaillé d’or olympique qui, jusqu’avant le combat d’hier soir, n’avait perdu aucune bataille dans sa carrière professionnelle (11 victoires). Martin Bakole est donc le premier boxeur qui a pu mettre fin à l’invincibilité du boxeur Français.

Après avoir gagné sur décision partagée des juges, Martin Bakole a, en premier lieu, remercié Dieu pour la victoire, puis il a également adressé des remerciements à son grand frère Junior Makabu qui avait effectué le déplacement à Paris pour le soutenir. Ensuite, Bakole a dédie sa victoire à la RDC et à son peuple.

« Je remercie premièrement mon Dieu pour la victoire de ce jour, à mon grand frère Junior pour sa présence et à tous mes fans. Le Congo gagne toujours », a-t-il déclaré pour réaffirmer son attachement au drapeau de la RDC.

Tout comme Martin Bakole devrait servir d’exemple à d’autres sportifs, toutes disciplines confondues, le gouvernement congolais devrait quant à lui prêcher par l’exemple en soutenant ses représentants ne serait-ce qu’avec un appui financier pour permettre à ces derniers de participer valablement à la construction de l’image de marque du pays.

Pour rappel, Martin Bakole a battu Tony Yoka samedi 14 mai 2022 à l’Accor Arena en France, dans un affrontement de poids lourds de haut niveau. Il a eu raison sur son adversaire à la suite d’une décision partagée des juges. Avec 16 coups, Bakole a réussi à faire trembler son adversaire dès la première partie du combat et ce dernier n’a pu renverser la tendance.

Tout comme les artistes Maître Gims et Dadju ainsi que l’acteur et producteur de cinéma Jean-Claude Vanan Damme, Martin Bakole et son frère Junior Ilunga Makabu méritent eux aussi le passeport diplomatique de la RDC pour représenter le pays à l’étranger.

Lire aussi

Partager

Articles récents