La digitalisation des campagnes de santé publique en RDC officiellement lancée

Par Olivier Rolland Tshimanga

Le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean-Jacques Mbungani a officiellement lancé le projet de digitalisation des campagnes de santé publique en République Démocratique du Congo, ce jeudi 19 mai 2022 à l’hôtel Rotana à Kinshasa.

Lors de sa prise de parole, Jean-Jacques Mbungani a manifesté sa gratitude envers les partenaires dont leur soutient marque leur engagement auprès du gouvernement de la RDC pour accompagner la matérialisation de la vision du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui a fait du numérique un levier important pour le développement de la RDC.

Il a également remercié tous les bailleurs et tous les partenaires qui ont accepté d’accompagner le pays dans la matérialisation de ce projet qui consiste à doter les différents services du ministère sous sa responsabilité, des outils numériques performants et intégrés afin d’améliorer leurs conditions de travail ainsi que la qualité des résultats de leurs prestations.

« La digitalisation du secteur de la santé constitue l’une des priorités de notre action. Nous venons de finaliser l’élaboration de la feuille de route des investissements en santé numérique », a-t-il déclaré.

Jean-Jacques Mbungani s’est dit fier et heureux de savoir que plusieurs partenaires sont progressivement en train de s’aligner et de s’engager pour financer la mise en oeuvre de cette feuille de route.

« Étant donné que les campagnes de Santé Publique constituent des interventions à haut impact dans le cadre de la lutte contre un certain nombre de maladies dans notre pays, nous sommes donc persuadés que la digitalisation de bout en bout et l’intégration de ces interventions est une grande réalisation qui nous permettra non seulement d’améliorer notre efficacité et de rationaliser nos ressources, mais également d’améliorer la disponibilité et la qualité des données pour une meilleure prise de décision », a-t-il soutenu.

Pour le Ministre de la Santé, la complexité de l’organisation des campagnes de santé publique en RDC et le nombre particulièrement important des parties prenantes impliquées dans les différentes campagnes obligent à adopter pour une approche méthodologique qui privilégie l’inclusivité et le consensus.

L’un des intervenants, le Représentant-pays de l’Organisation Mondiale de la Santé, Prosper Amédée a félicité le gouvernement congolais, à travers le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention pour son leadership qui permet de positionner la question de l’innovation technologique dans les priorités de la santé en RDC.

Pour sa part, le Directeur Adjoint de Clinton Health Access Initiative, Dr Symphonie Dimfumu a indiqué que la cérémonie de ce jour est un signal fort à l’endroit de toutes les parties prenantes, en faveur de la matérialisation de cette vision qui s’inscrit dans le cadre de la Couverture santé Universelle.

Ainsi, il a profité de l’occasion pour saluer la volonté imprimée par le ministère de la santé et l’ensemble du gouvernement de la République, qui reste pour l’amélioration du système de santé en vue d’une prise en charge médicale efficace de la population. Étant partenaire technique et financier, le Directeur adjoint de CHAI a exprimé également l’engagement, en rassurant son entière disponibilité et sa détermination à accompagner et contribuer efficacement à la planification et la mise en oeuvre réussie de ce projet.

« Ensemble aux côtés de l’OMS et toutes les parties prenantes impliquées dans l’organisation des campagnes en RDC, nous allons contribuer afin de parvenir à la matérialisation pour le bien-être des Congolais », a-t-il déclaré.

Le Directeur adjoint de CHAI a rappelé que le financement de ce projet cible essentiellement le deuxième objectif du plan national de développement de l’informatique de santé et particulièrement les priorités 10, 11 et 12 de la feuille de route des investissements en santé numérique. Elle constitue pour le pays un modèle réussi de coordination et d’harmonisation des parties prenantes.

Lire aussi

Partager

Articles récents